L’histoire du CBD

L’utilisation des plants de cannabis pour la fabrication de cordes et de vêtements remonte à plusieurs millénaires. Le chanvre et le cannabis étaient alors également utilisés comme un remède naturel et traditionnel pour toutes sortes de maux. C’est seulement dans les années 1940 que le CBD fut extrait de la plante de cannabis en tant que cannabinoïde indépendant. Le CBD est seulement une des nombreuses substances chimiques présente dans les plants de cannabis.

D’où vient l’usage du cannabidiol thérapeutique ?

Déjà en 2737 avant JC l’empereur de Chine Shen Nong considérait le cannabis comme une médecine. Il citait le cannabis pour le traitement de nombreux maux tels que les rhumatismes, la goutte et la constipation. Le cannabis continua encore pendant de nombreuses années à être reconnu comme une plante bénéfique par les égyptiens, les grecs et le monde islamique. Il fallut cependant attendre 1830 pour qu’il soit introduit dans le monde occidental par le médecin irlandais William Brooke O’Shaughnessy qui le ramena de l’Inde. Cela ne fut pas très long avant qu’on en trouve partout.

Le CBD au pilori

Contrairement à ce que vous pourriez croire, l’accessibilité au cannabis ne lui permit pas pour autant d’être mieux accepté. La tolérance vis-à-vis du cannabis en tant que médecine reconnue, disparu bientôt sous la pression des gouvernements et de l’opinion publique qui en condamnaient l’usage. Et pour longtemps.

L’acceptation du CBD par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

Il fallut attendre la fin des années 80 et début 90 pour remarquer quelques progrès, doucement mais surement dans le processus d’acceptation du CBD. Et cela grâce à une connaissance toujours plus solide du système endocannabinoïde et de ses interactions avec le CBD. Malgré toutes ces avancées, ce n’est qu’en 2017 que les premières huiles de CBD et comprimés furent mis en vente. Ensuite tout est allé très vite et le CBD fut même reconnu par L’OMS. Actuellement de nombreuses recherches sont menées au niveau mondial pour étudier les caractéristiques du CBD. Il faut encore prouver que le CBD ait une action efficace contre l’addiction, le cancer, les inflammations, les troubles digestifs, l’anxiété et les douleurs chroniques.

Le CBD va-t-il convaincre les sceptiques et ses détracteurs ?

Les suppléments de CBD sont à l’heure actuelle légalisés dans la majorité du monde moderne. Ses défenseurs spéculent pourtant sur l’intervention possible des industries pharmaceutiques. Les producteurs de médicaments allopathiques ne verraient pas d‘un bon œil l’essor du CBD. Il reste à espérer et certainement attendre que le bon sens l’emportera pour permettre la légalisation du CBD par tous les gouvernements.

Source : https://www.e-cbd.fr/introduction-histoire-cbd/