Le CBD contre le cancer des poumons ?

Dans le cas de notre retraité de 81 ans, l’huile de CBD l’a certainement aidé. En octobre 2016, il prenait rendez-vous chez son médecin parce qu’il avait du mal à respirer. Il s’était arrêté de fumer à 45 ans. Mais les 15 ans pendant lesquelles il avait fumé 18 cigarettes par jour avaient sérieusement endommagé ses poumons. Il pensait que ses difficultés respiratoires venaient de sa bronchite chronique.
La vérité était cependant bien plus terrible, vu qu’il s’agissait d’une tumeur aux poumons.

Aucun traitement médical

Du fait de son grand âge, le patient décidait de ne pas entreprendre de traitement pour son cancer. Il craignait qu’un traitement n’altère sa qualité de vie. Et il savait de quoi il parlait. En 2004 il avait déjà subi un traitement pour un cancer de la prostate. L’hôpital décida néanmoins de garder la situation sous contrôle en faisant une radio des poumons en juillet 2017. La tumeur semblait avoir grossi mais le patient ne souhaitait toujours pas se faire soigner.

Et les mois passèrent

Il revint en novembre 2017, cette fois pour un scanner. A la grande surprise du personnel hospitalier, une grosse partie de la tumeur avait disparu. En décembre 2016, la tumeur mesurait entre 2,8 par 2,7 centimètres de volume. A peine un an plus tard, il ne restait qu’une tumeur de 1,3 par 0,6 centimètres. Le cancer du poumon est généralement difficile à soigner, et implique de lourds traitements tels que la chimiothérapie ou des rayons. En janvier 2018, il semblait après analyse que la tumeur s’était stabilisée.

L’huile de CBD en automédication

Comme ce résultat était assez surprenant, le médecin lui demanda s’il avait une explication pour la diminution des cellules cancéreuses. Il répondit qu’il avait commencé à prendre de l’huile de CBD seulement en septembre 2017. Il utilisait une huile à 2% d’une bouteille de 10 ml. Pendant une semaine, il prit 2 fois par jour 2 gouttes d’huile de CBD (1,32 mg). Ensuite il avait augmenté la dose en prenant 9 gouttes par jour (6mg de CBD) jusqu’à la fin du mois. Quand il entendit les résultats positifs, il décida de poursuivre la prise de CBD en gouttes. Mais cela ne lui réussit pas. Il n’arrivait pas à en supporter le goût et en avait des nausées. Et pourtant, en janvier la tumeur n’avait pas grossi. Pour résumer, un mois d’usage d’huile de CBD, avait était extrêmement efficace.

Davantage de recherches sont nécessaires sur le traitement du cancer et le CBD

Dans l’article publié par les scientifiques sur ce cas insolite, d’autres recherches furent préconisées. Il existe depuis longtemps des indications de l’effet du cannabidiol sur le traitement du cancer. Le CBD renforce notre système immunitaire et attaque les cellules cancéreuses. Mais il nous faut être honnête. Il s’agit d’un cas isolé. Pour cette raison, SupMedi continue d’insister sur la nécessité de davantage recherches.

Source : https://www.ligue-cancer.net/forum/49925_complements-au-cbd