L’Université d’Oxford entreprend des recherches scientifiques sur le CBD

Les lecteurs de notre blog savent que nous n’inventons pas les connaissances partagées ici. Nous nous basons sur les informations diffusées par les scientifiques. SupMedi s’attache en plus à vous informer de ce qui est prouvé et ce qui est encore incertain. Bien que peu de choses soient prouvées, certains aspects sont scientifiquement démontrés.

Les recherches sur le CBD sur les animaux

Jusqu’à maintenant, les recherches sur le CBD sont en général faites sur des animaux. Cela donne une bonne direction. Les recherches sur les animaux précèdent toujours les recherches faites sur les humains dans tous les domaines. Un chien fut ainsi envoyé dans l’espace avant que des hommes en fassent l’expérience. Même si le chien Laika n’a pas survécu, cela n’a pas empêché les humains d’aller dans l’espace.

Il en est de même avec les médicaments. Et aussi concernant le CBD et autres substances sécrétées par les plants de cannabis. Vous pouvez souvent lire dans nos articles que le CBD a une action sur une maladie, parce que des recherches ont été faites sur des souris. Du fait de la similarité génétique des hommes et des souris (même si c’est délirant), il semble que le même effet se reproduise chez l’humain. Mais pour en être tout à fait certain, d’autres recherches sont nécessaires.

L’Université d’Oxford dispose d’un budget de 11 millions d’euros

Il semble que la plus ancienne université d’Angleterre prenne ces recherches très au sérieux. C’est comme ça que les scientifiques ont reçu 10 millions de livres sterling pour financer leurs recherches. Une grosse partie du montant fut donnée par la société d’investissement Kingsley Capital Partners, une entreprise qui investit depuis plus de 40 ans dans les marchés en expansion.

Les prix Nobel

SupMedi est très satisfait que l’Université d’Oxford entreprenne ces recherches, en effet, cette université fait partie des 5 meilleures universités du monde. Oxford a même produit 69 prix Nobel ! En 2019, l’université fut la meilleure notée dans le domaine pharmaceutique et des sciences médicales. Il semble donc qu’une instance compétente va pouvoir démontrer les faits.

Bientôt davantage de preuves sur les effets du CBD ?

Grâce à ce développement récent, SupMedi espère que les cannabinoïdes vont enfin être reconnus mondialement. Les connaissances dans le domaine de l’immunologie, la neurologie et le cancer seront peut-être ainsi combinées pour développer de nouveaux traitements. Nous allons suivre de près les progrès réalisés et nous espérons que sous peu nous pourrons écrire que les gens souffrant de douleurs, cancer et maladies inflammatoires peuvent être vraiment guéris grâce au CBD et autres cannabinoïdes.